Accueil La vie à Kompong Prasat

Infos village

Rapport de visite à Kompong Prasat le 26/08/2015

enfants_kppVisite à Kompong Prasat le mercredi 26 août 2015
Étaient présents :

  • Monsieur Sakhan
  • Philippe Ammeux
  • Monsieur Sokmean spécialiste en pédagogie
  • Patrick Henry  DRC
  • Madame  Maly
  • Helene Warzée   DRC
  • Leakhena
  • Francoise et Michel Remillon  DRC
1    VISITE DE L ÉCOLE ET REMISE DES PRIX
Après le mot d’ accueil, et en présence d’ un Général représentant le district, des prix ont été remis aux élèves méritants   de l’ année écoulée.
La visite des locaux scolaires a permis de constater qu’ un effort réel a été fait en ce qui concerne la propreté des locaux et de l’ environnement de l’école ( travail collectif avec les scouts de Mulhouse) 
BRAVO A TOUS !
Le bâtiment situé derrière le château d’eau est en voie de finition . Des ouvriers travaillaient  ce mercredi 26.
Nous avons découvert le dispensaire bien équipé par l’ association WECANBODGE - Partenaire de DRC . Des consultations régulières  2 fois par semaine sont assurées par des médecins locaux :   Coût   220 dollars par mois cofinancés par DRC et Wecanbodge

Le réseau d’ eau fonctionne bien, mais une nouvelle pompe doit être achetée rapidement. La vente  d’eau  devra permettre  à l’avenir l’ entretien régulier du système . Cependant  cette fois ci , DRC s’est engagé à financer 300 dollars pour l’ achat de la pompe.   Ce sera la dernière fois .

2   PROGRAMME TOILETTES

80% des familles sont équipées à présent.    Cette action a très bien fonctionné avec le concours des habitants .  Le village bénéficie maintenant de commodités essentielles : eau  courante, eau potable, électricité, toilettes, école, dispensaire  et une bonne route d’accès.  Du  très bon travail en quelques années

3    REUNION AVEC LES PROFESSEURS
L’ensemble des personnels présents a signé une pétition concernant des augmentations de salaire.

Michel Remillon  répond au nom du conseil d’administration  de DRC.

HISTORIQUE DU PROGRAMME DE PARTENARIAT AVEC KPP : Crée en 2010  DRC s’ est fixé pour objectif l’aide à la ruralité du Cambodge

Éducation (soutien scolaire) :  eau , assainissement, programmes agricoles

En matière d’investissement beaucoup a été fait  (description ci-dessus) cependant, les budgets de fonctionnement ont explosé.  Pourquoi. ?  

1) Trop de classes ont été ouvertes sans l’ accord de DRC. Des enfants qui devraient fréquenter le collège sont encore à l’école de KPP. Cette situation n’ est pas tenable et met en danger le financement général du projet
2) Trop de personnels ( 27 en tout)  qui gravitent autour de l’ école (Direction, assistantes sociales, cuisinières, etc..

Sans remettre en cause la qualité de l’ enseignement, apprécié par Monsieur Sokmean : il est évident qu’ il faut : 

IMPÉRATIVEMENT corriger notre manière de fonctionner


-  inscrire au plus vite et avant la rentrée scolaire de novembre tous les élèves susceptibles d’ intégrer le collège public

-  ne pas ouvrir de classe maternelle supplémentaire

DRC  demande des propositions très rapidement sur ces sujets et en ce qui concerne les salaires, cela ressort de la gestion interne et non de DRC  (moins de personnel, mais mieux payé)

4 FORMATION PROFESSIONNELLE

Un projet de FP est envisagé avec le concours de l’ association AIADD. Un contact a été pris avec Denise Ambonville, responsable du projet pour trouver une solution la plus rationnelle possible,  la moins onéreuse  et la plus efficace

Bien réfléchir aux formations dispensées et surtout savoir qui va assurer le fonctionnement de la FP sachant que DRC n’ a pas les moyens de financer ce programme. Denise se rendra sur place en novembre pour étudier ce dossier; en tout état de cause ,il faut finir de bâtiment en construction  et peut être pourrait – il servir également à la FP ?

5 ORIENTATIONS DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DE DRC

DRC finance le village de Kompong Prasat depuis 6 ans.
D’autres projets dans des villages demandeurs sont envisagés à moyen terme KPP doit ABSOLUMENT trouver des financements complémentaires (État, district, ministère ,sponsors) , réduire considérablement le personnel et les frais de fonctionnement.

Enfin, aucun programme de dépenses supplémentaires ne sera accepté sans autorisation préalable de DRC

La collecte de fonds en France est difficile (crise,  pouvoir d’achat), d’autre part, la parité Euro- dollar nous pénalise.

Voici quelques éléments de réflexion concernant l’ avenir de notre partenariat avec KPP

Merci pour vos remarques, commentaires, suggestions .
Merci à Philippe,  Patrick, Leakhena , Sokmean , Hélène , Madame Maly .

D'AUTRES NOUVELLES

1    Programmes Toilettes dans le village de Taskor

Le dossier déposé à la fondation mondiale du Rotary a été validé. En complément d’une dotation des clubs Rotariens de Lorraine la fondation mondiale située à Evanston (USA) double la somme.
Les programmes retenus concernaient l’amélioration de la qualité de l’eau, des programmes d’assainissement dans les pays en voie de développement.
Depuis 2 ans, DRC a travaillé en collaboration avec le Rotary de Sarrebourg à l’instruction du dossier.
C’est une somme conséquente de 55000 dollars qui sera affectée à la réalisation de toilettes sèches dans le village de Taskor situé en périphérie de Phnom Penh. Ce programme suivi par Philippe Ammeux et le Rotary de Phnom Penh s’adresse aux familles les plus pauvres
Une participation a la construction des travaux est demandée aux familles permettant, ainsi de baisser le cout individuel de l’opération, le cout de construction s’élève ainsi à 122 dollars par famille. À noter que ces familles très pauvres n’avaient aucun équipement sanitaire jusqu'alors
Ce dossier très lourd a défendre n’a pu aboutir que grâce au travail remarquable de Danièle Ross et Gerard  Gantner  tous deux membres du Rotary de Sarrebourg ; ainsi plus de 350 familles retrouveront un peu de dignité et de commodités dans leur vie quotidienne
Une visite d’une délégation de membre du Rotary se rendra au Cambodge en janvier 2016 afin de vérifier le bon usage des fonds.


2    Spectacle au profit de DRC

affiche_la_Der_des_DersUne soirée théâtre est organisée au Lycée agricole de Château-Salins le vendredi 13 novembre à  20 h 30        

Spectacle joué par la troupe des LAPINS NOIRS «  LA DER DES DERS »  

Pièce qui traite d’un sujet dramatique (guerre de 1914) mais où l’humour  n’est jamais bien loin !
Merci aux « Lapins noirs et au Lycée agricole qui nous met la salle de l’amphithéâtre à disposition

Dès l’après-midi le spectacle sera offert aux 380 élèves du lycée agricole et du collège de la ville.
Venez nombreux et invitez vos amis ! 

Une buvette est prévue sur place aussi merci aux parrains qui apporteront des tartes pour qu’elles soient mises en vente au profit de DRC

Merci a tous et avec les amitiés du comité

Joomla Templates and Joomla Extensions by JoomlaVision.Com
 

Joyeuses fêtes

voeux_kompong_prasat
Joomla Templates and Joomla Extensions by JoomlaVision.Com
 

Rapport de la visite du centre scolaire de Kampong Prasat

I- Situation générale du centre de soutien scolaire

Le centre de soutien scolaire de Kampong Prasat a été créé par la Communauté pour le Développement de   l’agriculture   de   Kampong   Prasat   (ACKP).   Ce   centre   est   financé   par   l’Association   pour   le Développement Rural du Cambodge (DRC). Le centre de soutien scolaire de Kampong Prasat est un seul centre de la communauté qui donne gratuitement des cours de soutiens aux jeunes défavorisés des villages à l’entour. Les jeunes y viennent avec courage et joie en vélo pour profiter des cours dispensés par le centre.

photo1

II- Ressources Humaines

Le centre de soutien scolaire de Kampong Prasat est géré par M. SŒUR Sakhan, Président de l’ACKP,  un directeur du centre scolaire et un directeur adjoint. Ce centre se compose 30 personnels dont 13 personnes pour l’équipe administrative et 17 personnes pour l’équipe de professeurs.

Le directeur et son adjoint sont des directeurs retraités de l’école d’état mais ils continuent à travailler pour l’ACKP afin de développer leur communauté. Et la plupart des professeurs viennent des écoles du district. C’est une bonne équipe.

Ensemble de personnels : 30 personnels.

A-   Equipe administrative : 13 personnes.

N

Nom et prénom

Sexe

Occupation

Remarques

1

SŒUR Sakhan

M

Président de l’ACKP

2

THLANG Sokhoeurn

M

Directeur du centre scolaire

3

CHUON Chum

M

Directeur adjoint chargé de l’Administration

4

CHHEANG Sareth

F

Travailleur social chargée du village de ChheutealPhlos





5

CHEA Sophea

F

Travailleur social chargée du village de Kampong Prasat

6

SŒUR Kokheang

 

Travailleur social chargé des villages de Krang Svay,

Kang Chey, Prèk Taduong

7

PIL Bora

M

Travailleur social chargé des villages de Svay Ampeal

et Phoum Thmey

8

CHHEANG Chhoeurn

M

Gardien

9

MOU Chanthel

F

Infirmière

10

KHIM Srey Neang

F

Responsable de l’hygiène

11

EAM Maly

F

Traductrice

12

LENG Lot

M

Réparateur des ordinateurs

13

KHAT Channy

F

Responsable administrative

B-   Professeurs : 17 professeurs

N

Nom et prénom

Sexe

Niveau au Centre

Niveau à l’école d’état

Divers

1

SOM Dyna

F

Maternelle

Communauté

2

KHUM Sokhon

F

1

1

3

KAN Thary

F

2

2

4

KONG Kimsay

F

3

3

5

REUN Navy

F

4

4

6

KAN Rithy

M

5

Collège

Collège Svay Ampea

7

AUN Sam Ang

M

6

6

8

MUON Leakhéna

F

7

Collège

C. Kg Prasat

9

OEURN Malin

F

7

Collège

C. Kg Prasat

10

THLANG Sokhoeurn

M

Cours de F (4, 5 6)

Retraité

11

SAR Sinoeurn

M

Cours de F (3, 4)

Retraité

12

HEM Bunny

M

Cours de A (2-4)

Communauté

13

MEAN Kosal

M

Cours de A (5-7)

Lycée

Lycée Serey Mongkol

14

SŒUR Sokhuon

M

Sport

Sport

dans un lycée

15

YI Chory

F

Computer (7-12)

Elève de 12

de 4h-7h (1h/c)

(Samedi et dimanche)

16

KAN Ritheany

M

IT (2-4)

Elève de 12

L2.Mar3.Mer4(1h/c)

17

DIN Sreypich

F

IT(5-6)

Elève de 12

Jeu5 ;V6 (1h/c)

photo2III- Centre scolaire

Le centre de soutien scolaire de Kampong Prasat ouvre sa porte pour accueillir

201 enfants (93 garçons et 108 filles) pour l’année scolaire 2012-2013. Ce centre dispense aux enfants des cours de soutiens : Khmer, Mathématiques, français, anglais et informatique.

Combien de cours dispensés aux jeunes ? Et combien d’heures par matière ?

Maternelle : Khmer et Maths : 2h par jour, du lundi au samedi. Grade 1 : Khmer et Maths : 2h par jour, du lundi au samedi.


Grade 2 : Khmer et Maths : 2h par jour, du lundi au samedi. Grade 3 : Khmer et Maths : 2h par jour, du lundi au samedi. Grade 4 : Khmer et Maths : 2h par jour, du lundi au samedi. Grade 5 : Khmer et Maths : 2h par jour, du lundi au samedi.

Grade 7 : Khmer : 6h/s (Lundi, Mercredi et vendredi) et Maths : 6h/s (Jeudi, Vendredi et Samedi).

Cours de langues étrangères :

-      Français : - Pour le grade 2, 3 et 4 : 4 jours de cours et 1h/cours (Lundi, Mardi, Jeudi et Vendredi).

- Pour le grade 5 et 6 : 3 jours de cours et 1h/cours (Mardi, Jeudi et Samedi).

-      Anglais : - Pour le grade 2, 3 et 4 : 4 jours de cours et 1h/cours (Lundi, Mercredi, Jeudi et Samedi).

- Pour le grade 5, 6 et 7 : 4 jours de cours et 1h/cours (Lundi, Mardi, Mercredi et

Vendredi).

Cours d’informatique : 1h/classe/jour pour les jeunes du grade 2 au 6. Et pendant les week-ends : 1h du samedi et 1h du dimanche pour jeunes du grade 7 au 12.

Horaires de cours : 4h de l’après-midi (de 14h à 18h) sauf la classe maternelle, du 7h à 9h du matin.

Effectifs par classe :

Grade

Total

Gaons

Filles

Réguliers

Cours

Horaires de cours

M

20

10

10

10

(2-5 ans) 2h du L - S

1

22

8

14

18

K, M

2h, du L - S

2

20

09

11

18

K, M

2h, du L - S

3

27

15

12

25

K, M

2h, du L - S

4

32

16

16

30

K, M

2h, du L - S

5

25

10

15

20

K, M

2h, du L - S

6

25

07

18

20

K, M

2h, du L - S

7

30

18

12

27

K(6h), M(6h)

L, Mer, Jeu, V et S

Total

201

93

108

168

En plus, il y a une dizaine de jeunes de grade 12 qui viennent suivre seulement le cours d’informatique pendant les week-ends (1h du samedi et 1h du dimanche).

photo3

Absentéisme : pas régulier car il est très varié selon la saison et des cours au collège. Selon les donnés par chaque professeurs et mes remarques lors de ma visite, 168 jeunes sont venus régulièrement suivre les cours au centre. Si ce nombre reste stable tous les jours comme ça, ce sera une bonne chose.

Suivi des absents : La liste d’appel existe mais le professeur ne fait pas d’appel avant de commencer les cours. Il note simplement les absents par rapport au nombre d’enfants inscrits. Il ne sait pas alors qui est absent. Le directeur du centre doit être exigeant pour cela !

Suivi scolaire : Le centre dispense des bons cours aux jeunes depuis le mois d’octobre mais le centre n’organise pas encore l’examen mensuel pour cette année afin de pouvoir suivre le niveau scolaire des jeunes.

IV- Conclusion et suggestions

Le centre de soutien scolaire de Kampong Prasat fonctionne bien avec 201 enfants (93 garçons et 108 filles) inscrits pour l’année scolaire 2012-2013. Ces 201 enfants y sont venus pour suivre des cours de soutiens : Khmer, Mathématiques, français, anglais, informatique et des activités sportives. J’étais très heureux de voir que les enfants viennent au centre avec joie, à pieds pour ceux qui sont proche du centre et à vélo pour ceux qui habitent à 2km et à 5km du centre, pour profiter des cours de soutien dispensés par le centre. J’étais également honoré parce que tous les staffs étaient présents pour m’accueillir. J’ai aussi rencontré chaque professeur pour faire un point sur la qualité des cours et la présence des enfants. Après la rencontre avec les professeurs, M. Sakhan m’a organisé une réunion avec tous les staffs de la communauté. J’étais bien accueilli !

1- Lieu et propreté : J’ai constaté que le bâtiment scolaire de 3 salles de classe n’est pas très aéré parce que les fenêtres sont petites. M. Sakhan a déménagé les 3 salles de classe de sa maison au centre scolaire et les a mises dans le bâtiment en dur au bord de la rivière. Une salle est trop petite pour mettre les enfants du grade 6. Une table à 4 enfants, ce n’est pas normal ! Normalement, on met une table à 2 enfants. Et c’est aussi dangereux pour les enfants !

photo4

Suggestion : Je propose la réorganisation de salle de classe et la surveillance des enfants qui montent au

1er  étage par l’escalier et les supports pour les travaux. Peut être, faut-il organiser les cours au matin pour les enfants qui sont disponibles le matin ? Si c’est le cas, nous n’aurons pas besoin de 2 salles de classe au 1er étage du bâtiment derrière. A vous de voir avec M. Sakhan !

Pour la propreté de la salle de classe, il faut bien renforcer car la route devant du centre est maintenant en travaux et qui provoque beaucoup de poussières.

2- Effectif : Selon mon observation, l’effectif d’enfants inscrits par classe n’est pas très clair. Je veux dire le nombre d’enfants inscrits n’est pas authentique. Par exemple, le nombre d’enfants donné par M. Sakhan est de 315 enfants. Selon le rapport de Michel, le chiffre est de 405 enfants. Le mien est de 201 enfants inscrits (ce chiffre donné par les professeurs chargés que je les ai vus un par un).

Suggestion : Je propose à M. Sœur Sakhan de vérifier le nombre d’enfants inscrits par classe et le nombre  d’enfants  qui  viennent  régulièrement  au  centre  pour  être  clair  et  précis.  Voir  également combien de jeunes du grade 8, 9 et 12. Ils y viennent pour suivre quel cours ? Il peut me communiquer le vrai chiffre après.

3- Organisation des cours : Les cours sont bien organisés par matière pour les enfants. Par contre, je trouve que les enfants du grade 2 sont bien chargés par leur travail : cours de soutien de khmer, des mathématiques, de français, anglais et d’informatique et en plus de leur travail à l’école d’état.

Suggestion : A mon avis, il vaut mieux supprimer les cours de français et d’informatique pour laisser aux enfants de bien travailler sur les matières principales de khmer et des mathématiques. Ce sont des matières de base. Nous pouvons garder le cours d’anglais pour qu’ils puissent avoir une connaissance de base sur la langue afin de pouvoir apprendre l’informatique pour l’année prochaine.

4- Suivi des absences : La liste d’appel existe mais le professeur ne fait pas d’appel avant de commencer les cours. C’est un beau registre mais le fait d’appel n’est pas exécuté ! S’il ne fait pas d’appel, comment fait-il le suivi des absences ? Comment signale-t-il les travailleurs sociaux pour qu’ils puissent aller voir les enfants absents ?

Suggestion : Pour diminuer l’absentéisme et mieux faire le suivi des absences, il est très souhaitable que le professeur fasse d’appel avant de commencer chaque cours. Et il vaut mieux fixer la règle : combien d’absence, faut-il signaler les travailleurs sociaux ? Par exemple : chaque professeur fait le relevé des absences tous les deux ou trois jours et donne la liste au directeur du centre. Ce dernier appelle le travailleur social chargé par zone pour qu’il aille voir les enfants à leur domicile.

5- Suivi scolaire : Le suivi scolaire n’est pas fait depuis le novembre. Le professeur n’organise pas l’examen mensuel pour tester le niveau scolaire de ses élèves, sauf le grade 7. Le suivi scolaire est plus important pour mieux donner des cours et pour savoir le progrès de chaque enfant.

Suggestion : Il est indispensable d’organiser l’examen mensuel à la fin de chaque mois. Les professeurs font eux-mêmes des sujets et organisent un examen pour les mois ouvrables. Puis, ils remplissent des notes sur le tableau Excel et le donner au directeur. Le directeur doit afficher le résultat de chaque mois au tableau d’info pour que les enfants sachent leur progrès. (Voir le tableau mis joint)

6- Mise en place du certificat pour les meilleurs : Si une fois, le suivi scolaire est fait pour chaque mois, nous continuons à organiser un examen annuel pour voir le progrès scolaire de chaque enfant et remettons le certificat et la récompense aux enfants méritants. Cela nous aide à encourager les enfants à bien travailler. Mais il faut mieux avertir les enfants en janvier 2013 si nous sommes d’accord. J’ai le modèle du certificat si besoin.

7-  Ressources  humaines  (nombre  de  staff) :  En  total :  30  personnes  (13  personnes  pour  l’équipe administrative et 17 personnes pour l’équipe de professeur). Il me paraît qu’il y ait beaucoup de staffs. Cela est déjà mentionné dans mon rapport de ma première visite du 19 octobre 2012. J’en ai discuté avec M. Sakhan lors de ma deuxième visite mais je n’osais pas proposer mes idées. Il m’a expliqué que ces personnes là travaillent pour la communauté depuis la réaction. Ils ont lutté contre toutes les difficultés pour créer cette communauté qui marche toujours jusqu’à présent. Nous avons du mal de leur demander de quitter la communauté qu’ils ont soutenue avec leur propre volonté. J’ai une idée pour cela mais je dois encore observer la situation.

En  bref,  nous  sommes  très  reconnaissants  aux  professeurs  qui  acceptent  de  venir  volontairement donner des cours à nos enfants avec le salaire très peu. Cette rémunération leur permet juste de payer les frais d’essence pour leur déplacement aux cours. Moi-même, je suis très ému de voir que les professeurs soient motivés et viennent régulièrement enseigner et de voir aussi que les enfants ont soif des cours dispensés par le centre de soutien scolaire de Kampong Prasat. Il est indispensable de le soutenir encore pour que les enfants à l’entour de la communauté de Kampong Prasat puissent s’ouvrir et se construire vers la porte de leur bel avenir ! Vivre le centre de soutien scolaire de Kampong Prasat !

Pour bien sécuriser les enfants pendant les cours, le centre est en train de faire construire la clôture, mais il faut faire attention aussi aux enfants qui montent au premier étage du bâtiment derrière !

Nouveau projet : M. Sakhan souhaite avoir un petit-déjeuner pour les petits enfants de maternelle et une gouté pour les enfants de primaire dans l’après-midi pour bien attirer les attentions des enfants aux cours. A vous de voir !

En dessous, j’ai 2 photos des enfants qui sont en train d’étudier dans la classe.

Tout grand merci pour votre soutien si généreux.

photo5

Joomla Templates and Joomla Extensions by JoomlaVision.Com
 

Inauguration de l'école

Une délégation du Lion's Club de Dieuze et du Rotary Club de Sarrebourg, accompagnés du Président de DRC et de membres de l'association se sont rendus au Cambodge du 24 octobre au 4 novembre 2011.

C'était l'occasion d'inaugurer la toute nouvelle école de Kompong Prasat entièrement financée par les dons des membres de DRC.

Les habitants et les 440 écoliers scolarisés au village ont accueilli avec chaleur cette troupe de touristes qui avait profité du voyage pour amener de France vêtements et jouets pour les enfants ainsi que 4 ordinateurs portables destinés à l'enseignement de l'informatique dans l' école.

Un repas de cérémonie a été servi aux visiteurs sur une musique traditionnelle jouée par les musiciens du village. Ce festin précédait un spectacle préparé et joué par les enfants et leurs professeurs.

L'émotion fût à son comble lorsque l'hymne cambodgien et la Marseillaise furent joués en l'honneur des visiteurs, du représentant du ministère, des chefs de districts et d’arrondissement à l'occasion de la  remise de prix aux élèves méritants pour l'année scolaire passée, des ordinateurs portables au professeur d'informatique, ainsi que de trois vélos payés par DRC et destinés aux assistantes sociales chargées de se rendre au domicile des élèves absents, la présence de ces derniers étant liée à une aide alimentaire pour leurs familles.

L'inauguration de l'école fut faite en grande pompe par le représentant du Ministère, Michel Remillon, Christian Colombéro et Hubert Schmitt représentants respsectifs de DRC, du Lion's Club de Dieuze et du Rotary Club de Sarrebourg.
Les derniers pupitres et l'aménagement intérieur financés par DRC étant programmé pour les semaines à venir.

album_photos_Kompong-PrasatLa visite du village permit de constater l'énorme travail accompli en si peu de temps par l'association et les villageois et celui en cours, comme la fabrication de buses en ciment destinées à l'assainissement individuel des fermes et la production de biogaz, le développement de l'élevage et de la pisciculture, la fabrication de bananes séchées et l'établissement bancaire qui délivre les microcrédits, tous remboursés à ce jour !

Un autre moment fort lorsque les visiteurs prirent congé, après avoir reçu en cadeau d'adieu des présents provenant de la fabrication locale, sous les applaudissements des habitants.

Les 31 participants à ce voyage ont décidé d'aider l'association dans la réalisation de ses objectifs et outre les adhésions nombreuses au projet DRC un don collectif de 1000€ a été remis au président au retour de ce périple émouvant.

< Feuilleter l'album photos (Cliquer sur l'image ci-contre)

Joomla Templates and Joomla Extensions by JoomlaVision.Com
 

Excursion à Phnom Tamao

Les enfants du village de Kompong Prasat ont fait une excursion à Phnom Tamao le 11 août 2011.

Un bus a été loué avec l'aide de DRC par Monsieur Sakhan Seour pour effectuer cette visite guidée.

Ce voyage s’inscrit dans un cadre pédagogique pour des enfants de la campagne qui n’ont jamais quitté leur village.


Prendre un bus, toute une aventure pour eux !

Loading images
loading
1-1300 2-1300 3-1300 4-1300


De plus, la découverte de Phnom Penh constitue pour ces enfants la prise de conscience de la richesse de l'histoire de leur pays et en particulier les trésors de la civilisation angkorienne

Connaitre ses racines, c’est comprendre le présent pour préparer l’avenir de son pays ; et les enfants c'est l’avenir et l'espoir !


C’est toute la raison d’être de DRC




Joomla Templates and Joomla Extensions by JoomlaVision.Com
 
Plus d'articles...
Météo du village
Images de là-bas

Il est :

à Kompong Prasat